Region des lacs – El Bolson (Argentine)

J – 27

Arrivée à El Bolson après un petit trajet de 2h30 de bus. Nous cherchons immédiatement l’office de tourisme afin de trouver l’emplacement exact de notre auberge et savoir où prendre le bus. Surprise, nous sommes une nouvelle fois un jour férié et donc aucun bus, alors que nous comprenons que notre auberge se trouve à environ une grosse heure (voir 2 avec les sacs à dos!).
Prêtes à prendre un taxi, la demoiselle de l’office nous propose de faire le trajet avec deux autres filles qui cherchent à faire le même trajet que nous. C’est ainsi que nous rencontrons Anna et Natacha, deux allemandes qui partagent notre auberge.

Nous arrivons alors dans un endroit à quelques kilomètres du centre: une auberge en bois, entourée de verdure avec la rivière passant à quelques mètres. Pour mon plus grand plaisir nous sommes accueillies par des chiens en pagaille !
image

El Bolson est réputée pour être une ancienne ville de hippies, très proche de la nature. Notre auberge nous plonge immediatement dans cette ambiance avec son pain et ses confitures faites maison, l’interieur en bois , la salade du dîner provenant du jardin et les fleurs cueillies derrière la maison sur les tables du salon =)… et en fond musical Bob Marley !

image

Pain fait en direct ! Musculation garantie !

image

Nous passerons la soirée à échanger avec Anna et Natasha en français (à leur demande pour se perfectionner ^^) et en espagnol, autour d’un bon repas fait maison !

J – 28

Après une bonne grasse matinée, nous attaquons notre journée de randonnée. Au programme : Las Cascadas Escondidas (cascades), La Cabeza del Indio (un rocher en forme de tête d’indien) et pour finir un mirador avec une vue sur la vallée et le Rio.

Le départ fut un échec puisqu’il nous a fallu 1h pour trouver le bon chemin menant à la cascade. Malgré les indications à notre auberge et l’aide d’un policier, les chemins de randonnée ici se cachent bien et rien ne les indique ! Ce sera une voiture arrêtée « de force » par nous même (on les voulait ces cascades!) qui nous montrera le chemin (juste à côté de nous…).
Après avoir bien crapahuté et hésité entre tous les chemins abandonnés, nous arrivons au bout d’une bonne heure à notre cascade!
image

image

Décor idéal et sans moustiques! pour le pique nique

Dans un tel cadre nous oublions vite ce faux départ!
image

Nous repartons sans nous être baignées (admiratives devant une française qui a osé devant nous!) en direction de la fameuse tête d’indien dans la roche, car il est déjà 15h et nous ne sommes qu’au début de notre parcours.

image

Des animaux partout dans ce pays!

Avec un peu moins de difficultés (mais à nouveau une erreur de parcours au début du chemin), nous arrivons sur le chemin. Au grand désespoir de Laetitia nous marcherons pendant une bonne heure dans la forêt, donc sans « paysage » à admirer…

image

Enfin l'arrivée après une bonne montée

Après une fin de chemin sur une pente raide, nous voilà arrivée devant la tête d’indien… que je ne vois pas tout de suite… et que Laetitia doit me montrer.
image

Je dois avouer que cela m’a un peu déçu… nous ne restons qu’une minute pour prendre une photo et continuons.

image

Elle vit dangereusement. ..

image

En marchant le long de la crête de la montagne (pas très rassurées par l’épaisseur du chemin et le vide au dessous) nous arrivons à un panorama assez sympathique.
image
image

Nous descendons direction le mirador qui se trouve à environ un kilomètre. Une vue rapprochée sur le Rio Azul nous attend avec le lago Puelo au fond et les montagnes enneigées en arrière plan.
image

Pour repartir en ville nous decidons de racourcir notre parcours en passant à travers la végétation sur notre gauche plutôt que de la contourner en suivant un de ces petits chemins non indiqués (on y gagne quand même quelques kilometres! ).

Après un quart d’heure de descente nous nous retrouvons face à une barrière de barbelés, pas intimidées pour autant nous decidons de la contourner (et de passer légèrement au dessus à un endroit où nous n’etions pas les premières à passer)!
Après quelques centaines de mètres nous nous rendons compte que nous sommes dans le jardin de quelqu’un. .. moutons, chevaux, chien nous accueillent.
Peu fières nous nous excusons lorsqu’une dame sort de sa maison en nous indiquant immédiatement le chemin à suivre pour rejoindre la ville (elle doit avoir l’habitude…).

image

C'est pas joli, joli....

Nous devons à nouveau escalader une barrière (que nous n’arrivons pas à ouvrir) pour sortir de la propriété. ..

Après avoir marché une bonne quinzaine de kilomètres nous rentrons fatiguées à l’auberge (billets de bus pour la ville de Perito Moreno, notre prochaine étape dans 2jours, en poche).
Demain direction le Lago Puelo !

Publicités

6 réflexions sur “Region des lacs – El Bolson (Argentine)

  1. Oh ben dis donc !! 15 km de marche !!! On dirait bien que l’Argentine donne des ailes à certaines !! 😉
    Très sympa cette petite auberge en pleine nature !……
    Bisous

    ps : Soyez plus prudentes que votre mère en rando !!….. c’est que ça peut être dangereux un mouton argentin en colère ! 😉

    J'aime

    • Le pain je suis pas sur que ça face les bras ou ils ont changé de boulanger recement.
      J ai bien aimé la photo du scalpe de rousse, ca me fait penser a une de tes photos de Amsterdam. Et je valide que pour quelqu’un qui veux pas marcher…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s